Champ de semence de maïs hybride

A Boborola dans l’Ouest du Burkina Faso, Siriki Ouattara est l’un rare agriculteur à produire de la semence en saison sèche. En ce mois de Février, son champ offre une vue agréable au milieu d’un paysage où presque tout est sec

Champ de semence de maïs hybride pour la campagne sèche

Crédits photos : Inoussa Maiga

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s